Investir dans l’immobilier quand on a moins de 30 ans

Investir dans l’immobilier quand on a moins de 30 ans

 

Selon une étude récente, 90% des jeunes de moins de 30 ans rêvent de devenir propriétaire pour ne plus avoir à payer de loyer toute leur vie.

Avec les taux d’intérêt actuels qui sont au plus bas et un marché immobilier dynamique, les jeunes ont conscience qu’un contexte aussi favorable ne se représentera peut-être pas de sitôt !

Alors, investir dans la construction d’une maison avant 30 ans… bon plan ou pas ?

 

La réponse varie selon votre situation personnelle.

 

Etes-vous en couple ? Avez-vous une situation professionnelle stable ? Avez-vous d’autres crédits en cours ?

Si vos réponses sont respectivement OUI, OUI et NON, il semblerait que vous puissiez vous lancer dans ce genre d’investissement.

Quoi que si vous êtes seuls et que vous gagnez très bien votre vie, vous le pouvez aussi. De même qu’un crédit de 421€ sur la télé de votre salon actuel ne vous empêchera pas d’investir dans la pierre…

 

SOLUTION N°1: Investir dans sa résidence principale.

 

La constitution d’un patrimoine immobilier démarre en règle générale par l’acquisition de sa première résidence principale. Comme vous vous dirigez vers un projet de construction et non d’acquisition dans l’ancien, vous aurez droit à certaines aides non-négligeables comme le prêt à taux zéro (PTZ de son petit nom) qui s’adresse aux primo-accédants qui construisent dans le neuf (sous conditions de ressources).

De plus, vous pourrez cumulez avec d’autres aides telles que le prêt d’accession sociale.

 

SOLUTION N°2: Acheter pour louer.

Il arrive que des jeunes se lancent directement dans un investissement locatif (parce qu’ils ont hérité de leur logement, parce qu’ils sont hébergés par leur conjoint, parce qu’ils ne souhaitent pas déménager et préfèrent investir en restant locataires…).

Vous pouvez alors investir dans un logement neuf et bénéficier de la loi Pinel qui vous octroiera une réduction d’impôt qui pourra s’élever jusqu’à 21% du montant de votre bien.

Seule contrainte, vous devrez alors louer votre bien pendant 6, 9 ou 12 ans. La réduction de vos impôts sera proportionnelle à la durée d’engagement soit 12%, 18% ou 21%.

 

 

 

Attention tout de même de bien signer un CCMI (Contrat de Construction de Maison Individuelle) qui a pour obligation de se plier aux règles de la RT2012 pour en bénéficier.

 

Que vous achetiez pour y habiter ou pour louer, pensez à choisir un logement attractif (quartier, proximité des commodités, choix de style plutôt classique…). Ce sera plus facile pour trouver un locataire ou pour une éventuelle revente future.

Avant de vous lancer, réalisez également une simulation précise de ce que ce logement va vous couter (taxe foncière, dépenses énergétiques, entretien…) pour savoir si cet investissement est judicieux ou non.

 

Dans tous les cas, ce qui est sûr, c’est que plus tôt vous commencerez à investir et plus vous aurez l’opportunité de faire grandir votre patrimoine au fil du temps.

 

Maintenant, il ne vous reste plus qu’à vous lancer !

Bonne fin de journée.

Marine V

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *